La canicule avance la date des moissons et menace les rendements

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Cet article est paru en premier sur https://www.lesechos.fr/

https://media.lesechos.com/api/v1/images/view/62af2a8541b9752b04771892/640x360/0701831025030-web-tete.jpg

Avec la période de sécheresse prolongée, puis quelques jours de canicule précoce, les céréales sont venues trop vite à maturité, et les rendements annuels devraient être en baisse de 10 à 30 %, selon la présidente de la FNSEA.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*