LA BIENNALE DE LYON EST-ELLE UN AUTRE FESTIVAL DE L’ARNAQUE ?

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Cette année, la Biennale d’Art contemporain de la capitale des Gaules, intitulée « Là où les eaux se mêlent », a quitté la Sucrière, dans le quartier de Confluence, pour les vastes entrepôts sans âme et en friche depuis 2015 des anciennes usines Fagor. En montre-t-elle, de l’âme, cette vaste exposition ? Ou bien n’étale-t-elle que de pompeuses nullités comme l’art financiarisé en a pris la fréquente habitude ? Débat entre l’éditeur et écrivain Maximilien Friche et la singulière artiste Manon Oliveda. […]

Retrouvez cet article dans le dernier numéro de L’Incorrect et en ligne pour les abonnés.

Pour pouvoir lire cet article vous devez vous abonner :Notre Offre

L’article <i class=’fa fa-lock’ aria-hidden=’true’></i> LA BIENNALE DE LYON EST-ELLE UN AUTRE FESTIVAL DE L’ARNAQUE ? est apparu en premier sur L’Incorrect.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*