La « marche contre l’islamophobie » divise la gauche

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Tandis que le parti socialiste a refusé de s’associer au texte d’appel à manifester, le 10 novembre prochain à Paris, « contre l’islamophobie », des signataires s’en sont finalement démarqués.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*