Kader Arif, ancien secrétaire d’Etat de Hollande, sera jugé par la Cour de justice de la République pour des soupçons de favoritisme

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

L’ancien député de Haute-Garonne est accusé d’avoir favorisé une société gérée par son frère dans un contrat conclu avec le ministère de la défense.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*