Joachim Murat : d’un Murat l’autre

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Aujourd’hui encore en Italie, ce prince d’Empire garde des aficionados qui se sont réunis en association et entretiennent son souvenir. Un descendant et homonyme marche dans les pas de son ancêtre ; à 47 ans, cheveux et barbe légèrement grisonnants, le prince Joachim Murat est le descendant direct du maréchal du même nom, qui chargea sabre au clair sur tous les champs de bataille d’Europe ou peu s’en faut. L’homme a des idées, tranche dans le vif façon Eylau lorsqu’il évoque l’état actuel de la République française.

« C’est un nom en héritage qui n’est pas dur à porter », affirme très modestement Joachim Murat. Il ne craint la comparaison avec ses ancêtres lorsqu’il sacrifie à la tradition familiale en rejoignant l’armée. Cet engagement s’inscrit dans le temps long et une fidélité aux armes, que les Murat ont observée bien après les premier et second empires. Ces messieurs donnèrent généreusement leur vie à la France durant les deux guerres mondiales. Le grand-père de Joachim Murat est décédé en 1944 au cours d’un combat avec la division Das Reich. « En héros », précise avec beaucoup de fierté l’actuel prince, qui s’est instruit au 4e bataillon de Saint-Cyr, puis a servi chez les paras, avant de participer au maintien de la paix au Kosovo dans les années quatre-vingt-dix. Son parcours éclectique a fait un détour par les pistes du cirque Bouglione, avant de parvenir jusqu’à une société d’informatique américaine. […]

La suite est réservée aux abonnées. Déjà abonné ? Se connecter

L’article Joachim Murat : d’un Murat l’autre <img class='plus-nav-icon-menu icon-img' src='https://lincorrect.org/wp-content/uploads/2020/07/logo-article-small.png' style='height:20px;'> est apparu en premier sur L'Incorrect.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*