« J’éprouve ce même sentiment d’affolement que le 21 avril 2002 », témoigne Noëlle Châtelet, sœur de Lionel Jospin

A l’annonce de la dissolution, l’essayiste, sœur de Lionel Jospin, confie avoir « l’âme broyée » qu’au soir du 21 avril 2002 quand son frère a été éliminé du second tour de l’élection présidentielle.

Cet article est paru en premier sur nouvelobs.com

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*