Jean-Marie Le Pen mis en examen pour les emplois présumés fictifs du RN

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Deux ans après sa fille Marine Le Pen, l’ancien président du FN Jean-Marie Le Pen a été mis en examen vendredi à Paris dans l’affaire des emplois présumés fictifs du parti d’extrême droite au Parlement européen.
Convoqué par les juges d’instruction Claire Thépaut et Dominique Blanc, le cofondateur du parti frontiste, rebaptisé Rassemblement national (RN), a été entendu pendant plus de quatre heures au tribunal de Paris.
A l’issue de cet interrogatoire, il a été mis en examen pour “détournement de fonds publics” et “complicité de ce délit”, ont annoncé à l’AFP ses avocats, Frédéric Joachim et François Wagner.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*