Jean d’Orléans, comte de Paris : « La Révolution devait lutter contre les inégalités : 200 ans après, c’est pire »

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

« Dès qu’on a mis la main sur une ferme fortifiée entourée de dix hectares de vigne, on recommence une dynastie capétienne », disait Dominique de Roux. Le domaine royal de Dreux où nous accueille le Prince Jean d’Orléans, comte de Paris, fait à peu près cette taille et surplombe la vieille ville. En ce 21 janvier, entouré de ses ancêtres, de sa famille et de ses partisans, il a voulu renouer avec la terre de France et son histoire. L’héritier du trône entend définitivement tourner la page de plus de 200 ans de révolutions et de divisions, relancer l’élan des premiers capétiens pour que revive la France. L’Incorrect a donc rencontré le plus Français d’entre nous. Là d’où tout doit repartir. […]

Retrouvez cet entretien dans le dernier numéro de L’Incorrect et en ligne pour les abonnés.

Pour pouvoir lire cet article vous devez vous abonner :Notre Offre

L’article <i class=’fa fa-lock’ aria-hidden=’true’></i> Jean d’Orléans, comte de Paris : « La Révolution devait lutter contre les inégalités : 200 ans après, c’est pire » est apparu en premier sur L’Incorrect.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*