IVG: crispations à l'Assemblée autour de l'allongement du délai légal

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Ambiance électrique au Palais Bourbon: l’examen d’une proposition de loi visant à allonger le délai légal pour l’avortement a ravivé jeudi les passions autour de ce “thème sensible” selon le gouvernement, qui avance avec prudence face à des députés LREM beaucoup plus allants.
Dès le milieu de journée, l’Assemblée nationale a voté par 102 voix contre 65 l’article clé qui doit permettre l’allongement du délai légal d’accès à l’IVG de 12 à 14 semaines de grossesse (16 semaines d’aménorrhée).
Du fait d’un manque de praticiens et de la fermeture progressive de centres IVG, il s’écoule souvent plusieurs semaines entre le premier rendez-vous et l’intervention.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*