“Islamo-gauchisme”: le gouvernement tente en vain de clore la polémique

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Le gouvernement a espéré dimanche “passer à autre chose” après la polémique suscitée par la demande de la ministre Frédérique Vidal d’un “bilan” sur l'”islamo-gauchisme” dans la recherche, mais les appels à la démission émanant de certains politiques et universitaires se poursuivent.
Un communiqué sceptique du CNRS, une tribune de 600 universitaires réclamant la démission de Frédérique Vidal, l’indignation d’une partie de la gauche: après une semaine mouvementée, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a affiché sa volonté de clore la polémique, dimanche.
Lors du Grand jury RTL/LCI/Le Figaro, il a espéré que “l’on puisse passer à autre chose” car “la priorité c’est d’aider les étudiants à traverser la crise”.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*