“Il n'y a pas de mesure parfaite”: les Nancéiens se résignent au couvre-feu dès 18H

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Dans le centre de Nancy, habitants et commerçants se plient bon gré mal gré au nouvel horaire du couvre-feu, avancé pour la première fois samedi à 18 heures, tout en s’interrogeant sur cette mesure censée réduire la circulation du coronavirus.
Sur la place Stanislas très clairsemée, une courte file d’attente se crée devant le Michelangelo. Situé à quelques dizaines de mètres de l’imposant sapin de Noël installé par la Ville, ce restaurant italien est l’un des rares à proposer quelques plats et boissons à emporter: pâtes, lasagnes et soupes sont à la carte, ainsi que des bretzels et du vin chaud.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*