«Humiliation et harcèlement quotidiens»: Human Rights Watch dénonce les pratiques policières contre les migrants à Calais et Grande-Synthe

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Les opérations de police pour déloger les migrants se sont multipliées et sont souvent accompagnées de violences, selon l’organisation humanitaire. La police aurait procédé en 2020 à plus de 950 opérations d’expulsions «de routine» à Calais, 90 à Grande-Synthe.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*