Hommage à ces “hussards noirs” de la République méprisés

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

EDITO – Un couteau barbare a saigné bestialement un “héros du quotidien” parmi ces profs missionnaires laïcs qui oeuvrent obstinément, pour attirer les enfants vers la lumière du savoir sans œillères et de l’esprit critique.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*