Haine en ligne et la liberté de la presse: le piège se referme sur Dupond-Moretti

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Dégât collatéral <p>Le garde des Sceaux veut revoir la loi de 1881. Les tensions entre journalistes et ministère de l’Intérieur compliquent sa tâche</p>

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*