Guillaume Tabard: «Un choix sémantique naïf, paradoxal et dangereux»

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

CONTRE-POINT – En assurant avoir «très envie d’emmerder»les non-vaccinés, le président espère séduire les 90% de Français vaccinés. Un mauvais calcul.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*