Guillaume Tabard: «Sous le report des élections territoriales, une clause de “revoyure” contestée»

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

CONTRE-POINT – Les trois mois envisagés sont considérés par les présidents sortants et les partis comme un délai acceptable mais maximal pour ne pas ramener une élection à une simple variable d’ajustement.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*