Guillaume Tabard: «Quand le vaudeville s’invite à l’Assemblée nationale»

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

CONTRE-POINT – Pour les uns, la création de deux nouveaux groupes en une semaine s’agit de dézinguer Macron, y compris quand on lui doit tout ; pour les autres, il s’agirait au contraire de le renforcer.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*