Guillaume Tabard: «Les politiques, du discrédit à la culpabilité»

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

CONTRE-POINT – La tentation de la judiciarisation comme unique moyen de faire la vérité trahit plus une obsession de sanction des politiques que la recherche des solutions efficaces pour corriger les dysfonctionnements.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*