Guillaume Tabard: «Les contradictions d’une dissolution»

CONTRE-POINT – Emmanuel Macron sonne le tocsin face à la perspective d’une arrivée au pouvoir du Rassemblement national qui ne serait pas d’actualité s’il ne brusquait pas les échéances électorales.

Cet article est paru en premier sur lefigaro.fr

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*