Guillaume Tabard: «La clarté d’une décision, l’évidence du calendrier»

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

CONTRE-POINT – Sur le plan politique, il n’y avait pas de raison de reporter davantage le scrutin. En attendant septembre ou janvier 2021, il aurait fallu organiser un nouveau premier tour.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*