Guilhem Golfin : « La seule solution véritable est d’en revenir aux principes du droit naturel »

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Dans son nouveau livre, le philosophe et catholique Guilhem Golfin se livre à une relecture audacieuse, convaincante et profonde des derniers siècles politiques occidentaux. Remettant en cause aussi bien le « souverainisme », de Jean Bodin que le « supra-étatisme » contemporain, il plaid pour un retour au droit naturel.

Vous faites l’histoire des concepts politiques successifs de « souverainisme » et de « supra-étatisme » Comment les définir et quel lien établir entre eux ?

Le supra-étatisme a émergé vers la fin du XIXe siècle, à la fois sur un plan politique et économique. Il s’érige contre le principe qui dominait auparavant, celui de souveraineté qui remonte à Jean Bodin, c’est-à-dire au XVIe siècle. La théorie de la souveraineté s’était vite imposée, comme le montre son utilisation massive par les juristes dès le début du XVIIe siècle. L’élément nouveau de la souveraineté est qu’on passe du bien commun comme finalité du politique à un pouvoir qui trouve en lui-même sa propre justification […]

L’article Guilhem Golfin : « La seule solution véritable est d’en revenir aux principes du droit naturel » est apparu en premier sur L’Incorrect.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*