Guadeloupe: nouvelles violences et propositions du gouvernement aux soignants

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

https://www.challenges.fr/assets/img/2021/11/23/cover-r4x3w1000-619ccc5168d36-cafec44a51d85c7f9fdc962dd7753be6833c5652-jpg.jpg

Le gouvernement se voulait ferme mardi face aux violences qui se poursuivent en Guadeloupe malgré les renforts de police, tout en jouant l’apaisement avec une « instance de dialogue » visant à répondre à la crise sociale liée à l’obligation vaccinale anti-Covid.
La Guadeloupe, où un tiers de la population vit sous le seuil de pauvreté (Insee) avec un fort taux de chômage (19%), est secouée depuis plusieurs jours par un mouvement ayant pour origine la contestation de l’obligation vaccinale des soignants, qui a dégénéré en crise sociale émaillée de nombreuses violences avec barricades, pillages et incendies.
« La situation est toujours très difficile », a déclaré sur France Inter mardi le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*