Guadeloupe: des élus déplorent « le climat de terreur »

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Des élus guadeloupéens « déplorent le climat de terreur » dans un communiqué diffusé jeudi soir, alors qu’une grève générale, émaillée de violences, se poursuit depuis un peu plus d’un mois en Guadeloupe à l’appel d’un collectif contre l’obligation vaccinale.
A l’issue d’une réunion jeudi, une cinquantaine d’élus locaux ont déclaré « déplorer le climat de terreur actuellement entretenu et dénoncent les atteintes inadmissibles à l’intégrité physique de nombreux professionnels de santé ».
Lors de cette réunion, le sénateur Dominique Théophile aurait déclaré que sa maison avait été « saccagée », selon les dires d’un élu local à l’AFP.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*