Gilles Kepel: «Parler de “lampistes” au procès Charlie, c’est ne rien comprendre à la nébuleuse du jihadisme français»

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

La Fabrique de l’Opinion <p>« Les attentats ont fait basculer les choses dans le mauvais sens. Ils ont créé un modèle d’identification pour une partie de nos concitoyens de culture musulmane »</p>

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*