Gilets jaunes ou police : au Rassemblement national, l’opportunisme d’abord

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Le parti lepéniste, très attaché à l’ordre, tente de soutenir à la fois les forces de l’ordre et les manifestants, deux réservoirs de voix importants à la veille des europénnes. Une tactique qui paye dans les sondages.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*