Gestion du Covid-19: Agnès Buzyn convoquée vendredi à la CJR pour une possible mise en examen

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

L’ex-ministre de la Santé Agnès Buzyn, qui avait démissionné en 2020 au début de l’épidémie de Covid-19, est convoquée vendredi à la Cour de justice de la République (CJR) en vue d’une possible mise en examen, a appris l’AFP jeudi de source judiciaire, confirmant une information du Monde.
Cette convocation à la CJR, seule juridiction habilitée à juger des ministres dans l’exercice de leur fonction, a lieu dans le cadre de l’enquête menée depuis juillet 2020 sur la manière dont le gouvernement a géré la pandémie.
A l’issue de cette audition, Mme Buzyn peut être mise en examen ou ressortir sous le statut plus favorable de témoin assisté, si elle parvient à convaincre les juges qu’il n’existe pas suffisamment d’indices graves ou concordants pouvant être retenus contre elle.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*