Gauche: « Ils se disputent sur le pont du Titanic en train de couler »

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Divisée, marginalisée et atomisée en cinq candidatures qui réunissent moins de 25% des électeurs, la gauche est en état de mort cérébrale. Et pourtant… après la crise des « gilets jaunes » et l’irruption de la pandémie, elle avait un boulevard.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*