Gauche à Marseille : «Maintenant on arrête le cinéma»

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Le retrait du socialiste Benoît Payan, pressenti comme tête de liste du Printemps marseillais au profit de l’ex-écolo Michèle Rubirola, vise à favoriser l’union. Mais pour l’heure, LFI et EE-LV restent rétifs.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*