GART et UTP s’adressent au gouvernement à l’occasion de leurs vœux

Les cérémonies des vœux du GART et de l’UTP se sont déroulées la semaine dernière à Paris, à une journée d’intervalle.
Ces deux structures représentent les acteurs du transport public, le premier pour les autorités organisatrices,
le second pour les entreprises de transport urbain et ferroviaire.
Dans leurs discours, les présidents du GART et de l’UTP se sont adressés
au nouveau gouvernement. L’absence de ministère en charge des transports parmi les
14 ministres nommés dans le gouvernement de Gabriel Attal suscite les inquiétudes dans la profession.

Les représentants de ces deux institutions ont rappelé les qualités du transport public dans la lutte
contre le changement climatique, objectif réaffirmé du gouvernement.

Pour y parvenir, plusieurs défis sont identifiés : consolidation du modèle économique des transports publics,
accompagnement du verdissement des flottes de bus et de cars, mise en service des
réseaux express régionaux métropolitains (SERM), concrétisation du titre unique…

Le ministre de la Transition Écologique, Christophe Béchu, est venu rassurer
l’auditoire aux vœux de l’UTP et rappeler que son portefeuille comprend les transports. Il a également souligné
que les transports publics sont générateurs d’externalités positives et qu’à ce titre leur financement doit être équilibré
entre les collectivités, les entreprises et les usagers.

Cap sur Strasbourg

Le prochain événement organisé par le GART et l’UTP, via le GIE Objectif transport public, est
European Mobility Expo (EuMo Expo).
Le salon, durant lequel sera organisé de nombreuses conférences, se tiendra du 1er au 3 octobre 2024
à Strasbourg.

Cet article est paru en premier sur transbus.org

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*