Gabon : la famille d’Ali Bongo dépose une plainte en France pour dénoncer sa « séquestration » arbitraire

L’ancien président, renversé par un coup d’Etat le 30 août 2023, a commencé une grève de la faim. Ses avocats évoquent des actes de torture à son encontre et à celle de son épouse et de ses fils.

Cet article est paru en premier sur lemonde.fr

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*