Financement libyen: les charges contre Sarkozy “ne se limitent pas aux déclarations” de Takieddine (PNF)

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Les mises en examen de Nicolas Sarkozy dans l’enquête sur des soupçons de financement libyen de la campagne en 2007 ne s’appuient pas seulement sur les déclarations de l’intermédiaire Ziad Takieddine, qui est revenu mercredi sur ses accusations contre l’ancien président, a déclaré jeudi le procureur national financier.
“Les mises en examen intervenues dans ce dossier s’appuient, conformément aux dispositions du code de procédure pénale, sur des indices graves ou concordants qui ne se limitent pas aux déclarations d’une seule personne”, écrit le procureur Jean-François Bohnert dans un communiqué.
Dans un entretien accordé à Paris Match et diffusé mercredi soir par BFMTV, l’homme d’affaires franco-libanais, en fuite à Beyrouth, a fait volte-face en affirmant que “M.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*