Fin du groupe Ecologie-Démocratie-Solidarité à l’Assemblée

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

La première fois que le nom de Jennifer de Temmerman a été écrit dans nos colonnes, c’était à l’occasion d’un article du dossier Lobby LGBT, volet politique. Le député LREM de la quinzième circonscription du nord, avait été cité avec plusieurs de ses collègues, pour avoir harcelé avec violence Agnès Thill dans les couloirs de l’Assemblée nationale, pour lui faire payer personnellement son opposition à l’extension de la PMA aux couples lesbiens. Dans ce groupe de députés très progressistes, on trouvait Guillaume Chiche, Aurélien Tâché, Damien Adam, Thomas Mesnier, Olivier Faure, Marie-Pierre Rixain, Olivier Véran, Laetitia Avia, Anne-Christine Lang, Matthieu Orphelin, Ambroise Méjean, Éric Bothorel, Élise Fajgeles, Raphaël Gérard et Laurence Vanceunebrock, pour le noyau dur. « La République en marche, en termes d’intolérance, c’est le PS de 1991 en pire » témoigne Agnès Thill.

Partir en campagne de députation en 2022 sans parti, avec pour seul argument un bilan ultra sociétal, risque d’être extrêmement compliqué dans un contexte de crise sociale post-COVID

Parmi eux, se trouvent précisément plusieurs anciens du MJS.…

L’article Fin du groupe Ecologie-Démocratie-Solidarité à l’Assemblée est apparu en premier sur L'Incorrect.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*