Féminicides : pour ne plus crier dans le vide

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

90 femmes ont été tuées par leur ex ou leur conjoint en 2020. Souvent malgré des signaux qui n’ont pas été pris en compte. Dix-huit mois après le Grenelle, en dépit d’une prise de conscience des institutions, les failles restent béantes.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*