Fatiha Agag-Boudjahlat : « Que la gauche se taise et qu’elle écoute »

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

ENTRETIEN. L’enseignante et militante laique analyse le tiraillement identitaire qui peut ecarteler une partie de la jeunesse issue de l’immigration.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*