Facebook et Twitter sont passés à l'offensive pendant la présidentielle. Est-ce parti pour durer ?

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Tech <p>Les plateformes comme Twitter et Facebook, qui ont travaillé à ralentir la propagation de la désinformation, ont multiplié l’étiquetage des messages pendant la présidentielle</p>

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*