Face à la “défiance”, Philippe promet des “grands chantiers” post-grand débat

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Après le grand débat national, Edouard Philippe a promis mardi devant l’Assemblée nationale le lancement de “grands chantiers”, face au “puissant besoin de transformation” exprimé et au “mur de défiance” séparant les Français de leurs élus.
Après deux mois de consultation nationale en réponse à la crise des “gilets jaunes”, les “décisions” qu’Emmanuel Macron doit annoncer dans les prochains jours seront “puissantes et concrètes”, a lancé le chef du gouvernement dans un hémicycle presque comble, au lendemain de la synthèse des quelque 2 millions de contributions des Français.
La principale conclusion qu’il en tire est celle d'”un puissant besoin de changement”, de “nos outils, de nos institutions, de nos procédures, de nos faiblesses coupables dont notre dette publique est le témoin muet, rampant et menaçant”.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*