Face aux effets secondaires du vaccin AstraZeneca, les hôpitaux ralentissent la cadence

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Quelques jours après les premières injections du vaccin anglo-suédois, de nombreux soignants ont signalé d’intenses effets secondaires. Plusieurs hôpitaux ont décidé d’échelonner les vaccinations afin de ne pas engendrer trop d’arrêts de travail.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*