Face aux critiques, le gouvernement va amender l’article 24 de la loi «sécurité globale»

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Fronde <p>À la base, le texte interdit de filmer des membres des forces de l’ordre dans l’intention de nuire à leur intégrité « physique ou psychique ». Cet article est dénoncé par les syndicats de journalistes et les mouvements de défense des droits de l’homme qui estiment qu’il restreindra la liberté d’expression</p>

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*