Expulsion de migrants par la Grande-Bretagne : destination Rwanda

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Mardi 14 mai, un premier vol très symbolique devait partir de Londres en direction de Kigali, capitale du Rwanda, avec à son bord des demandeurs d’asile arrivés illégalement au Royaume-Uni. Parmi les migrants qui devaient quitter le sol britannique se trouvaient des Albaniens, des Iraniens, des Irakiens et des Syriens, selon l’association Care4Calais. Suite à des recours de dernière minute, ce vol a été suspendu.

C’est que la décision du gouvernement britannique est très critiquée par des défenseurs des droits de l’homme, par l’ONU et même par l’Église anglicane, qui insiste que « cette politique immorale couvre le Royaume-Uni de honte ». Même le prince Charles, pourtant tenu à la discrétion royale, est sur le dos du Premier ministre : selon le Times, il juge ce projet de « consternant ».

Lutter contre l’immigration illégale

Pourtant, cette politique migratoire a pour simple objectif de dissuader les traversées illégales de la Manche. Cruauté, barbarie, contraire aux droits de l’homme : tels sont les mots avancés pour (dis)qualifier ce projet. Mais ne serait-il pas, au contraire, « une opportunité » ? Notamment de sauver les migrants de la dangereuse traversée de la Manche. Comme l’a indiqué Boris Johnson, « les groupes criminels qui mettent la vie des gens en danger dans la Manche doivent comprendre que leur modèle économique va s’effondrer sous ce gouvernement ». En clair, il y voit le moyen d’endiguer le trafic d’êtres humains, par la désincitation.[…]

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

L’article Expulsion de migrants par la Grande-Bretagne : destination Rwanda <img class='plus-nav-icon-menu icon-img' src='https://lincorrect.org/wp-content/uploads/2020/07/logo-article-small.png' style='height:20px;'> est apparu en premier sur L'Incorrect.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*