Euro trop cher, dividendes trop gras, SMIC trop maigre… le bêtisier économique présidentiel se remplit

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

https://atlantico-media.s3.eu-west-3.amazonaws.com/large_000_1_OG_2_S8_d226968ec7.jpg

Au lieu de se lamenter sur l’euro fort, il serait préférable de profiter de l’euro faible pour exporter. Les questions du niveau du SMIC et des dividendes sont aussi au coeur des enjeux de la campagne présidentielle.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*