Entretiens pervers au ministère de la Culture : le gouvernement entre soutien et embarras

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Les cabinets de Franck Riester et de Marlène Schiappa ont réagi après la publication de l’enquête de «Libération» sur un harceleur-voyeur ayant agi pendant près de dix ans en toute impunité.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*