[ Entretien # 5 ] avec Gabrielle Cluzel (Boulevard Voltaire) : « Les écologistes radicaux ont inventé des concepts fumeux dont l’unique objectif est de culpabiliser les populations »

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Tête de liste en Gironde aux élections régionales, pour la liste "Le Mouvement de la Ruralité, Résistons avec Jean LASSALLE

atObservateur et acteur de la vie rurale, Yves d’Amécourt est père de famille, vigneron, ancien élu de Gironde et de Nouvelle-Aquitaine*, porte-parole national du Mouvement de la ruralité (ex Chasse, pêche, nature et traditions, CPNT). Durant l’été, période propice pour s’intéresser à nos campagnes, il nous donne son éclairage sur l’actualité paysanne. 

Gabrielle Cluzel : En début de semaine dernière, des réserves d’eau agricoles ont été vandalisées en Vendée. La controverse autour de de ces bassins d’eau destinés à irriguer les cultures fait rage. Pouvez-vous nous expliquer pourquoi elle vous indigne ?

Yves d’Amécourt : L’eau est à l’agriculture ce que la monnaie est à l’économie. Sans eau, il n’y a pas d’agriculture possible. En France, nous ne … Lire la suite

L’article [ Entretien # 5 ] avec Gabrielle Cluzel (Boulevard Voltaire) : « Les écologistes radicaux ont inventé des concepts fumeux dont l’unique objectif est de culpabiliser les populations » est apparu en premier sur Yves d’Amécourt.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*