Enseignant décapité : « Ils ne passeront pas », déclare Emmanuel Macron à Conflans-Sainte-Honorine

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Emmanuel Macron : « Un de nos concitoyens a été assassiné parce qu’il enseignait, apprenait à ses élèves la liberté d’expression »

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*