En Italie, le «semestre blanc» pourrait augmenter l’irresponsabilité des partis

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Temps suspendu <p>Les six derniers mois du mandat de Sergio Mattarella menacent de perturber l’action du gouvernement de Mario Draghi, qui a pris des engagements vis-à-vis de Bruxelles</p>

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*