Emmanuel Razavi : « Par naïveté, une partie de la gauche antiraciste est instrumentalisée par les islamistes »

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Emmanuel Razavi est grand reporter à GlobalGeoNews, spécialiste du Moyen Orient et des Frères musulmans. Alexandre del Valle est géopolitologue et essayiste. Ils ont publié ensemble Le projet, un ouvrage copieux synthétisant  et révélant les travaux des frères musulmans pour islamiser l’Europe. Entretien.
Le titre de votre ouvrage, co-écrit avec le géopolitologue Alexandre del Valle est explicite : le Projet. Vous expliquez d’ailleurs qu’un important document au titre éponyme est découvert par les services suisses au domicile d’un membre helvétique des Frères Musulmans, Youssef Nada, suite aux attentats du 11 septembre 2001. Quel est donc ce « projet » ?

En 2001, la maison de Lugano du « banquier » des Frères-musulmans en Europe, Youssef Nada, président de la Taqwa Bank, fut perquisitionnée dans le cadre d’une enquête des agents de la «Task Force» antiterroriste mise en place après les attentats du 11 septembre. Les agents saisirent un texte de 14 pages préparé en décembre 1982, intitulé “Le projet”. Il présente un plan de conquête et d’islamisation du pouvoir mondial en 12 points par divers moyens comme la propagande, l’infiltration, l’entrisme, la promotion du « jihad guerrier » (à l’extérieur) et du « jihad verbal » (en Europe). Il y est stipulé que les Frères musulmans ne doivent pas agir au nom de la Confrérie mais s’infiltrer dans des organismes existants pour ne pas être repérés. Voici quelques-unes de ses recommandations :  Accepter une coopération provisoire entre les mouvements islamiques et les mouvements nationaux, et […]

L’article Emmanuel Razavi : « Par naïveté, une partie de la gauche antiraciste est instrumentalisée par les islamistes » est apparu en premier sur L’Incorrect.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*