Emmanuel Macron met la pression sur les dirigeants libanais après leur « trahison »

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Les partis politiques libanais s’étaient engagés auprès du chef de l’Etat français à former un cabinet de ministres « compétents » et « indépendants ». Mais samedi, le premier ministre désigné, Moustapha Adib, chargé de le former, a jeté l’éponge.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*