Emmanuel Macron « demande pardon » aux harkis au nom de la France, promet « réparation »

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Le président Emmanuel Macron a « demandé pardon » lundi au nom de la France aux harkis, auxiliaires musulmans ayant combattu aux côtés de l’armée française durant la Guerre d’Algérie, annonçant l’adoption prochaine d’une loi « de réparation ».
« Aux combattants, je veux dire notre reconnaissance; nous n’oublierons pas. Je demande pardon, nous n’oublierons pas », a déclaré le président lors d’une cérémonie d’hommage au palais de l’Elysée, en présence d’anciens harkis, de leurs descendants, de responsables d’associations et de personnalités.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*