Election présidentielle 2022 : l’illusion d’optique de la radicalité

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

https://img.lemde.fr/2021/10/21/295/0/3543/1771/644/322/60/0/636ce64_606049457-000-nr4bp.jpg

Si les Français paraissent s’être droitisés depuis 2015, ils ne demandent pas pour autant une rupture du modèle de société, indique le sondage Ipsos-Sopra Steria pour « Le Monde ». Il apparaît aussi que la révolte et la colère sont des sentiments secondaires et que l’incertitude domine au sein de la population française.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*