Edouard Philippe ou l’offre politique pour ceux qui n’en ont pas besoin

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

https://atlantico-media.s3.eu-west-3.amazonaws.com/large_000_97_D7_HT_effeac56d3.jpg

Dans une interview au Figaro, l’ancien premier ministre se prête aisément à la rhétorique macronienne de la campagne qui s’annonce : se préoccuper de certains sujets, insécurité ou immigration, serait vulgaire et nécessairement la marque d’une tentation extrémiste.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*