Dublin somme Facebook d’arrêter d’envoyer des données sur ses utilisateurs aux Etats-Unis

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Justice <p>La décision du gendarme irlandais de la protection des données s’appuie sur les inquiétudes que suscitent les pratiques américaines en matière de surveillance</p>

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*